Bénin

Je n’avais pas vraiment choisi de voyager au Bénin parce que j’aurais absolument souhaité visiter ce pays. Je n’avais rien contre un second voyage en Afrique de l’Ouest, bien au contraire, mais si j’ai choisi le Bénin, c’est parce que je souhaitais avant tout partir à bord d’un cargo. Or, il y avait possibilité d’aller d’Anvers à Cotonou à bord d’un roulier.

Vous trouverez ci-dessous les 6 épisodes de cette saga à bord du cargo le Grande Lagos, une expérience à renouveler assurément.

Quant à mon voyage au Bénin, pour bien commencer, ce billet rassemblant une carte avec l’itinéraire de mes 2 semaines dans ce pays et mes premières impressions devrait combler votre curiosité. D’autres récits de ce voyage ne sauraient tarder à arriver.

Un chaï au Bénin ?

  • Quand visiter le Bénin : la saison sèche va de novembre à mars, sachant qu’en novembre et décembre, l’harmattan peut faire baisser les températures et rendre le ciel blanc et laiteux. Voir cette fiche du climat à Cotonou et à Abomey.
  • : l’humour des Béninois, une côte magnifique et non bétonnée, peu de touristes, une culture vaudou omniprésente.
  • : j’ai cherché, mais n’ai rien trouvé à mettre dans la case des moins !

Retrouvez ci-dessous la liste de tous mes articles sur ce pays.

Articles Bénin

Little Planet du Grande Lagos

Sur le pont supérieur d’un roulier

Une vue panoramique hors pair depuis le pont supérieur du Grande Lagos, le roulier (cargo transportant des véhicules) sur lequel j'ai embarqué.