Turquie

Istanbul, après avoir traversé l’Europe, c’était mes premiers pas dans cet Orient qui me faisait tant rêver. C’était un peu la promesse d’un peu d’exotisme, et en Turquie, la promesse avait été tenue.

Il n’aura d’ailleurs pas échappé aux connaisseurs que le logo du blog n’est autre qu’un verre à thé turc. À Istanbul, on entre dans le royaume où un thé, c’est un chaï. Même si la boisson varie, le nom restera le même jusqu’en Inde. Je ne compte plus le nombre de fois où une chaise me sera offerte pour partager un thé.

Après Istanbul, mon itinéraire de 4 semaines était passé par Selçuk (Éphèse), Konya, Göreme (Cappadoce), Sanliurfa, Diyarbakir, Van et enfin Dogubeyazit avant de traverser la frontière vers l’Iran.

Un chaï en Turquie ?

  • Quand visiter la Turquie : la majeure partie du pays peut se visiter d’avril à octobre. À noter cependant qu’à l’est, sur le plateau anatolien, avril et octobre peuvent être encore assez froids. Voir cette fiche du climat à Istanbul et à Göreme (Cappadoce)
  • : Istanbul évidemment, la Cappadoce, mais également les régions kurdes du sud-est où la situation est malheureusement aujourd’hui très tendue, l’accueil des Turcs.
  • : le sud-est que j’avais tant aimé connaît aujourd’hui une situation très tendue.

Article Turquie

Le Kurdistan turc

Impressions du Kurdistan turc, situé au Sud-Est de la Turquie, de Sanliurfa et Diyar­bakir.