One Chaï fête son premier anniversaire

Le 29 novembre 2012 paressait le premier article sur One Chaï. Donc ça y est, la première bougie est soufflée, One Chaï fête son premier anniversaire. Aujourd’hui, au lieu de vous parler voyage, je vais donc vous parler un peu de la gestation de One Chaï (qui a duré un peu plus que les 9 mois réglementaires). Il y a eu de la sueur (mais pas de sang ni de larmes, n’exagérons rien !) pour en arriver là donc petit retour en arrière, et en guise de conclusion, un petit questionnaire pour me dire tout le bien et le mal que vous pensez de ce chaï, lancez la musique !

L’idée de départ n’était pas du tout de faire un blog. Depuis que je voyage (une quinzaine d’années), la photo a toujours tenu une place très importante. Au fil des ans, j’ai accumulé pas mal de clichés, des diapos dans un premier temps, et puis comme tout le monde, j’ai fini par passer au numérique. Mais ces photos, à part passer des heures à les prendre, je n’en faisais pas grand-chose. D’où l’idée de les mettre en ligne sur la toile. J’ai donc cherché dans un premier temps à réaliser de simples galeries photo. Mes connaissances en matière de site internet étaient inexistantes donc je cherchais quelque chose de simple. J’avais commencé à faire quelques galeries avec jAlbum, le résultat me plaisait.

Je pense que comme pour de nombreux blogueurs, trouver un nom de domaine fut un vrai casse-tête. Je notais des mots en vrac sur un papier. Je ne voulais pas un truc trop plan-plan, un peu d’originalité quoi. Le hic, c’est qu’à chaque fois qu’on pense avoir trouvé le Graal, le nom de domaine existe déjà. Dure dure de trouver une place sur la toile. Je finis par jeter mon dévolu sur onechai. Le nom était pris en .com, mais dispo en .fr. Ça me plaisait, mais je n’étais pas complètement convaincu. J’en parle à un ami, il trouve ça pas mal. Un nom imagé et pas trop long, c’était en gros le cahier des charges de départ donc c’est parti, j’achète le nom de domaine. Nous sommes en aout 2011. Oui, vous avez bien lu, 2011 !

Trouver un nom de domaine fut un vrai casse-tête

Je me dis alors que des galeries photo, c’est sympa, mais en dehors de ma famille et mes amis, il n’y a sans doute pas grand monde qui va aller les voir. Je ne pense pas avoir un égo surdimensionné, mais soyons honnête, j’ai tout de même envie qu’il y ait un peu de monde qui vienne sur mon site. En surfant sur la blogosphère, je découvre mille merveilles et me décide à essayer d’en faire autant. C’est parti donc pour un blog WordPress.

Mais vient maintenant le problème du design du blog. Je navigue à travers des dizaines et des dizaines de thèmes WordPress, mais comme je suis un peu un emmerdeur, je ne trouve jamais rien qui me convienne. J’ai envie d’avoir des galeries photo un peu dans le style de celles de jAlbum qui me plaisaient bien, mais je ne trouve rien de tel. Les thèmes qui ciblent la photo sont trop limités pour le texte et réciproquement. Et puis j’ai une idée fixe, je ne sais pas trop pourquoi, mais je veux que l’on puisse accéder aux galeries photo depuis une mappemonde. J’adore les mappemondes, j’en ai même un énorme d’affiché à côté de mon bureau au boulot pour les jours où je veux voyager en rêve. Donc je dois bien me rendre à l’évidence, si je veux quelque chose qui corresponde parfaitement à mes attentes, je vais devoir mettre les mains dans le cambouis. Donc finalement, un jour, c’est décidé, je fais une maquette de mon design et je pars de Twenty Eleven, le thème de base de WordPress, pour créer mon propre thème.

Coder un thème WordPress, c'est de la sueur et de la poussière !

Et là, je tombe dans une spirale infernale. Mes ambitions de départ sont très modestes (forcément, je ne connais rien à WordPress et débute en php, html, css et javascript), mais à force de chercher de la matière sur la toile, j’apprends et me rends compte que ce que je pensais être au départ inaccessible, après avoir appris, je peux également le faire. Sauf que, on a beau apprendre, quand on débute, on tâtonne pas mal avant que ça fonctionne, d’autant plus quand on est un peu du genre perfectionniste ! J’ai eu en plus l’idée un peu folle de vouloir avoir un design “responsive”1la mise en page s’adapte à la taille de l’écran et fonctionne donc également sur un smartphone, ce qui n’a pas vraiment allégé le planning. Bref, ça m’a pris des mois et des mois. J’ai appris au passage beaucoup de choses, mais il était temps que ça aboutisse, car je commençais à saturer. Passer mes soirées et mes week-ends à coder, ce n’était pas vraiment le but au départ. Bref, coder un thème WordPress soi-même, de la sueur et de la poussière 😉

Finalement, un beau jour de novembre 2012, le 29 donc, c’est parti, je publie mon premier billet, la fin du mythe du voyageur, puis deux jours après le suivant, le Kurditan turc. Deux articles, et quelques galeries photo, je bombe le torse, ça y est, c’est parti, mon bébé One Chaï est né :-). Je le fais connaître autour de moi et l’aventure en ligne commence.

Mais au début, c’est très égocentrique tout ça. J’ajoute de nouvelles galeries photo, je publie de nouveaux articles et je vais poster des commentaires sur les autres blogs de voyage pour me faire connaitre, mais à part ça, je suis en peu en mode autiste. J’ai ouvert des comptes sur les réseaux sociaux, mais je ne m’en sers quasiment pas. Il faut dire que j’ai également encore pas mal de boulot avec le codage du thème, car il manque des fonctionnalités et il y a des bugs. Et puis, à voir comment font les autres blogueurs, je finis par comprendre que pour que ça marche, il faut en fait partager un peu plus. Au départ, on se dit, bah oui, mais non, les autres blogs de voyage, c’est des concurrents, je ne vais quand même pas leur faire de la pub, non mais ! Eh bien en fait si, avancer tout seul dans son coin, non seulement ça ne marche pas, mais en plus, ça ne rime à rien. C’est bien beau de lire plein d’autres blogs et d’y apposer mon petit commentaire, mais si l’article ma plu, mais pourquoi ne pas partager ça via les différents réseaux sociaux. On doit être à peu près en mars ou avril 2013 quand j’ai compris ça. J’avais alors 10 j’aimes sur la page Facebook, 10 followers sur Twitter et la page Google+ devait être suivie par 5 personnes !

Avancer tout seul dans son coin […] ça ne rime à rien

Depuis, je suis comblé. Un certain de nombre d’autres blogueurs très fidèles me gratifient de leurs visites et de leurs commentaires alternativement drôles, pertinents, mais aussi quelquefois critiques, c’est bien normal, c’est là pour ça. Très peu de commentaires lapidaires du genre “super article, merci”. Oui, parce qu’on a beau apprécier les compliments, ce genre de commentaire, on n’y croit pas trop hein ! C’est sûr que c’est pratique un “super article, merci” parce qu’on n’a même pas besoin de lire le billet pour dire ça, mais bon, ça ne le fait pas trop 😉 Certains cliquent sur les petits “j’aime” et autre, d’autres partagent mes articles sur les réseaux sociaux, qu’ils en soient chaleureusement remerciés. Et à vous tous, fidèles lecteurs, un grand merci.

Maintenant, amis lecteurs, amis blogueurs, je vais vous demander un petit service. Je m’interroge régulièrement sur le design du blog. Globalement, je ne suis pas trop mécontent du résultat, mais après tout, je suis peut-être le seul. Voici une liste de points sur lesquels je m’interroge. Donc, amis blogueurs, je n’aimerai pas davantage votre blog si vous me dites que tout est génial. Le but ici est d’être constructif. J’ai trouvé pas mal d’idées à droite à gauche pour le design du blog (j’ai pompé quoi), mais n’étant pas webdesigner, j’ai pu me fourvoyer. Alors lâchez-vous !

  • J’ai énormément hésité entre un thème clair et un thème sombre. Le clair est mieux pour le texte, ça le rend plus lisible. Le sombre met davantage en valeur les photos. Le blog étant pas mal axé sur la photo, j’ai opté pour le sombre, qu’en pensez-vous ? Ça vous plait ou pas ?
  • Sur la page d’accueil, j’ai beaucoup bossé sur le carrousel qui fait défiler les miniatures des galeries photo. Est-ce que ça sert à quelque chose ? Vous l’avez déjà utilisé ?
  • Toujours sur la page d’accueil, à côté du carrousel, il y a une petite carte qui s’agrandit quand on clique dessus. Ça permet d’accéder aux galeries photo. Le menu photo hiérarchique n’existait pas au début. Elle sert à quelque chose cette carte ? Vous l’avez déjà utilisé ?
  • Le texte en gras apparaît avec une couleur orangée. Ce n’était pas le cas au début, l’idée m’en est venue en lisant d’autres blogs. J’aime bien le côté esthétique de la chose, et puis beaucoup de monde lit en diagonale sur la toile donc ça crée une accroche, mais ça ne respecte pas vraiment les “standards” du web qui veulent que le texte de couleur corresponde à des liens. Mes liens sont juste en gras et soulignés comme ça. Est-ce que vous trouvez ça perturbant ou pas ?
  • Dans les galeries photo comme ici, il y a tout à droite du titre une icône représentant une mappemonde. Quand on clique dessus, ça ouvre une carte du pays concerné. Vous l’avez déjà utilisé ? Je n’ai pas eu le temps de m’y atteler, mais je songe à ajouter sur ces cartes un tracé du parcours de mon voyage. Utile ou pas ? Idem, je songe à ajouter ce type de carte avec mon parcours dans les articles.
  • Dans les galeries photo, on ouvre la visionneuse en cliquant sur les vignettes. Cette même lightbox s’ouvre quand on clique sur les photos d’un article pour les voir en plus grand. Mais j’ai l’impression qu’on ne s’en rend pas vraiment compte.

Si vous pouviez répondre aux questions qui vous inspirent, vous seriez des anges 🙂 Évidemment, s’il y a d’autres points qui vont font tiquer ou que vous trouvez géniaux, n’hésitez pas, merci d’avance !

Quant à la suite, et bien ça continue évidemment, au rythme d’un petit article tous les 10-15 jours. J’ai encore de la matière pour tenir assez longtemps à ce rythme, c’est tout l’avantage de commencer le blog sur le tard. Et comme Noël approche, One Chaï espère secrètement que le père Noël lui apportera ses 200 j’aime sur la page Facebook comme il le lui avait promis 😉

   [ + ]

1. la mise en page s’adapte à la taille de l’écran et fonctionne donc également sur un smartphone
Laurent

À propos de Laurent

Attiré par les destinations moins courues, en recherche perpétuelle du Kiffistan, je partage ici ma passion du voyage. J'essaye désespérément de me prendre très au sérieux, mais à ce jour, c'est un échec cuisant. Pour en savoir plus sur ce blog et sur moi, c'est par ici.

Une dose régulière de One Chaï ?

Comme les 1392 abonnés, reçois 2 fois par mois les nouveaux articles par mail.

Des récits drôles et enjoués, garanti 0 spam et tu désertes quand tu veux !